Loading...
Loading...
http://www.agence-csv.com/opt-webcam

Victime d’une arnaque sur le web : osez changer la donne 
L’arnaque sur le Web est devenue un phénomène hors de contrôle, surtout quand les victimes choisissent de se taire. Grâce à cette vidéo d’Alexandre Chombeau, découvrez alors qu’il est désormais possible de changer la donne et de faire comprendre à votre « brouteau » que vous êtes assez intelligent pour ne pas passer pour le pigeon idéal.

Passer de coupable à victime 

En France, le marché du chantage à la webcam représente plusieurs millions d’euros. Sur un site de rencontre comme sur les réseaux sociaux, il est de plus en plus courant de se faire embobiner par un charmant inconnu ou par une ravissante jeune femme. Il est clair qu’en faisant appel à vos sentiments et à vos émotions, ces étrangers sans scrupules vous invitent à vous filmer sur webcam en vue d’utiliser ces images compromettantes pour vous faire chanter et vous soutirer de l’argent. Aussi, la première chose à faire est de mettre votre culpabilité de côté, car dans l’histoire vous êtes une victime de plus. 

Ne pas céder au chantage 

Certes, vous n’avez qu’une envie, faire en sorte que cette fameuse vidéo dans les oubliettes et que ni vos amis ni vos proches ne puissent la visualiser. Alors, en aucun cas, ne cédez au chantage et faites clairement comprendre à votre arnaqueur du web que vous n’être pas le parfait pigeon qu’il imaginait. En agissant intelligemment, vous devez être en mesure de faire comprendre à l’escroc que vous avez les moyens de l’identifier, de le localiser et de faire part de ses pratiques aux autorités compétentes. L’idée est de vraiment faire comprendre au « brouteau », qu’en vous faisant chanter, il a commis l’erreur de sa vie, une erreur qu’il va vite regretter. 

Rendre justice sans se venger 

Il est vraiment important d’inverser les rôles pour que l’arnaqueur à la webcam arrête ses chantages.  Vous devez pour cela lui faire comprendre que vous êtes bien disposé à rendre justice pour qu’il arrête une bonne fois pour toute ses pratiques ignobles. Sachez en effet que si vous cédez au chantage, rien ne vous garantit que l’escroc ne vous réclame pas davantage d’argent. Alors autant limiter les frais et mettre en place un plan d’action pour traquer cette fois-ci votre arnaqueur pour le livrer aux autorités et laisser la justice s’occuper de son cas et de celui de ses éventuels complices. 

Comments

Leave a Reply